Rapport de stage : Margot Revol

Lancement d’un concept store à Madrid


 

Pendant le mois de juin 2016, j’ai eu la chance de faire un stage dans un concept store en plein cœur de Madrid. J’ai voulu saisir l’opportunité donnée par Chaptal pour partir en Espagne afin de pratiquer la langue et de m’immerger dans la culture espagnole qui me plait beaucoup. Ainsi, mes recherches ont été ciblées sur ce pays, et grâce à ma tante qui vit à Madrid, j’ai pu trouver ce stage.

Tout au long de mon stage, j’ai été encadrée et travaillé avec le couple qui a ouvert le concept store. Éric et Elisabeth Butaud m’ont particulièrement bien accueillie et j’ai toujours eu le sentiment de faire pleinement partie de l’équipe.


 

Ma mission principale fut de les aider à lancer la boutique, à la faire connaitre. Dans ce but, j’ai effectué des taches variées :

  • Facebook et Instagram : élaboration d’un plan d’action. La difficulté majeure à laquelle mes tuteurs ont été confrontés fut de mettre en valeur leur boutique sur les réseaux sociaux. J’ai donc beaucoup travaillé dans ce domaine tout au long du stage. J’ai commencé par élaborer une sorte de plan d’action pour ces deux réseaux sociaux


 

  • Création et alimentation de la page Facebook. Après quelques recherches, j’ai finalement lancé la page Facebook de la boutique. Par la suite, je l’ai alimentée en cherchant des nouvelles idées de publications (rédigées en espagnol) qui mettent en valeur les produits et la boutique.


 

  • Cocktails d’inauguration. Durant toute la première semaine, nous avons organisé des inaugurations dans la boutique pour présenter le concept store et le faire connaitre. Ces événements ont été pour moi l’occasion de travailler la relation clientèle tout en pratiquant l’espagnol.


 


 

  • Mise en place du site web et de l’e-shop. J’ai commencé par comparer 4 ou 5 sites web de concept store espagnols et français pour ensuite ne retenir que les éléments qui correspondaient le plus à ce que nous avions envie de créer. Enfin, j’ai transmis ces informations au fils de mes tuteurs qui s’est occupé de créer le site web. Une fois le site créé, j’ai pu le modifier et entre autres entrer les nouveaux produits sur l’e-shop avec leurs descriptions traduites en espagnol.


 

  • Recherche de nouveaux produits et contact de start-up. Ce fut l’une de mes plus grosses missions pendant mon stage. Quand je suis arrivée, mes patrons ne vendaient que deux marques différentes et pour attirer de nouveaux clients et se diversifier ils m’ont chargée de trouver des produits qui pourraient correspondre à l’univers du concept store. J’ai donc parcouru les sites web spécialisés dans l’innovation et dès qu’un produit semblait intéressant, j’envoyais un mail à l’entreprise en présentant la boutique et en leur proposant de commercialiser leur produit.


 

  • Rédaction des conditions générales de vente online. Ce fut ma mission la plus laborieuse car je n’avais aucune connaissance dans ce domaine. J’ai donc comparé les conditions générales de ventes de plusieurs e-shop de concept store pour élaborer les nôtres. J’ai tout rédigé en espagnol et le reste du travail a été effectué par un spécialiste.


 


 

Mon stage m’a beaucoup plu, tout d’abord parce que j’ai eu la chance de partir un mois à Madrid ce qui fut une opportunité formidable de pratiquer l’espagnol et de me préparer à mon année de khâgne. J’ai aussi eu des missions multiples et diverses, je ne me suis donc pas ennuyée ce qui est souvent le risque pendant un stage. Mes différentes tâches étaient importantes et permettaient à la boutique d’évoluer, j’avais donc vraiment l’impression de faire partie de l’entreprise et de contribuer à son développement. Enfin, mes patrons m’ont vraiment bien accueillie et nos rapports ont été très amicaux pendant toute la durée de mon stage.


 


 

Site des CPGE du Lycée Chaptal

  • b-facebook
  • b-tbird
  • b-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now