1/4

Forum 2012

13 janvier 2012

salle Prosper Goubaux


    15h15 Table ronde des représentants des Ecoles

    1) Qu’attendez-vous des élèves de CPGE ? Quelles sont les qualités qui vous semblent essentielles pour intégrer ?

    2) Quels débouchés proposez-vous aux élèves ?

    Claire Crépet-Daigremont

    Maître de conférences, Université Panthéon-Assas

    Directrice des études de l'IPAG de Paris

    Maria José Hernandez

    responsable du Pôle Espagnol à l’ISIT

    M. Miceli

    chargé de la BEL à l'ISIT.

    David Seguin

    Conservateur du patrimoine

    Chargé des concours, Institut national du patrimoine

    

    16h15 Table ronde autour des Anciens élèves

    Quel est votre parcours depuis Chaptal (vos études, vos expériences professionnelles) ?

    Quelles compétences avez-vous développées ?

    Quels conseils pouvez-vous donner ?

Cécile Castel-Dugenest : certifiée de Lettres modernes (2009 ), professeur de Lettres modernes à Jonzac (Charentes maritimes) dans un collège en zone rurale.

Kaline Coninckx, diplômée en 2009, Master Affaires Publiques, Sciences Po Paris.

Fonction actuelle : chargée de mission auprès du Directeur général des services, Conseil général de l'Oise.

 

Aurore Mériaux

ESC Lille (rebaptisée Skema Business School), M1 spécialité Management, M2 en apprentissage comme responsable RH.

Responsable relocation (ou mobilité internationale) et gestion locative chez Schlumberger, département Ressources Humaines.

 

1ère PARTIE : DIRECTEURS D’ECOLE


    Intervenants :

    Madame Claire Crépet-Daigremont : Maître de conférences en droit public à Assas et directrice des études de l’IPAG

    Madame Maria-José Hernandez : Professeur d’espagnol à l’ISIT

    Monsieur Miceli : chargé de la BEL à l’ISIT

    Monsieur David Seguin : Conservateur du patrimoine, chargé du concours de l’INP

    ISIT :

    Les 3 ans de licence sont communs à tous. En ce qui concerne la langue, partie la plus importante de l’emploi du temps, les exercices pratiqués sont la traduction (version ou thème), la grammaire, l’oral. Il y a aussi des matières générales comme le management, le droit civil, l’économie, le marketing. Lors de la troisième année, la formation devient plus technique, les étudiants passent généralement 6 mois en France, et 6 mois à l’étranger. Des stages sont obligatoires entre chaque année.

    Deux masters sont proposés : le master  « Langue et Communication » et le master « Management Interculturel ». Alors que le premier favorise la langue, le second recouvre des disciplines plus générales et prend en compte les divergences de coutumes selon les pays (Espagne, Mexique et Argentine par exemple).

        Quelles sont les compétences nécessaires ?

    Des études d’interprétariat et de traduction demandent, en plus d’une bonne maîtrise de la langue (grammaire) et d’une culture générale sûre, une curiosité intellectuelle et une ouverture d’esprit (quels codes dans telle région du monde ?).

        Comment intégrer l’ISIT ?

    En 1ère ou 2° ou 3° année sur test d’admission, ou grâce aux épreuves de la BEL jusqu’en 4°année. Voir les tests sur www.isit-paris.fr

    

    A NOTER : cette année, le test d’admission est le 9 juin.

        Quels débouchés ?

    Ils sont variés et dépendent des masters : traducteur pur (dans une entreprise à l’étranger par exemple ou en sous-titrage), management dans une entreprise à l’étranger, chargé de communication, interprète dans les grandes institutions comme l’ONU…

    L’Institut national du patrimoine :

    L’INP est lié au ministère de la culture.

        Comment passer les concours d’admission ?

    Il faut avoir un bac + 3 pour présenter les concours. C’est généralement après un master que le concours est présenté.

    Environ 1500 candidats pour 100 admissibles et 40 admis. Une fois admis,

    l’étudiant est en stage rémunéré (2000 euros bruts par mois, pendant 18 mois 9 mois stage, puis 9 mois d’enseignement)

        Quelles compétences ?

    Il est indispensable de bien savoir s’exprimer et argumenter, tant à l’écrit qu’à l’oral. Il faut être très cultivé,

    cela nécessite des connaissances très solides en Histoire et Histoire de l’art et il est recommandé de se spécialiser dans un domaine particulier

    (art de l’antiquité grecque, art africain, océanien…). Deux épreuves de langue (vivante ou ancienne) sont au concours.

    Pour s’assurer d’une réussite, il faut évidemment préparer plusieurs concours en même temps.

    Pour la suite des études, les travaux en équipe sont fréquents.

        Quels débouchés ?

    Les débouchés principaux sont restaurateurs et conservateurs. Le conservateur exerce des activités scientifiques comme administratives.

    Les conservateurs peuvent également travailler en collaboration avec les restaurateurs pour organiser les expositions.

    Au sortir de leurs études, les élèves s’engagent à travailler 10 ans pour l’Etat.


    IPAG

    IPAG : Institut de Préparation à l’Administration Générale   concours de catégorie A

    Cette préparation aux concours est ouverte à bac+3.

    La LAP (licence d’administration publique) est proposée aux étudiants à bac+2 et leur permet d’obtenir un diplôme de licence de droit en 1 an au lieu de 3,

    avant donc de passer les concours de l’administration générale. A l’issue de 2 ans de prépa, les étudiants doivent donc passer par cette étape

    (pas de réponse pour l’instant pour les cubes).

        Comment réussir ?

    L’année de LAP étant une remise à niveau en droit, économie et sociologie contemporaine, il n’y a pas de connaissances particulières attendues dans ces domaines.

    En revanche, il est recommandé de savoir écrire clairement, avec une logique presque mathématique. Il ne suffit pas d’apprendre par cœur,

    il faut aussi savoir restituer ses connaissances de manière réfléchie.

    Il faut savoir que la préparation aux concours requiert beaucoup de travail, de ténacité et d’endurance. La sélection est difficile (10% de réussite).

        Quels débouchés ?

    Possibilité de poursuivre des études juridiques après la LAP en master ou doctorat. Dans le cas d’une réussite aux concours d’administration générale,

    les étudiants poursuivent leurs études à l’IRA (Institut Régionaux d’Administration) ou dans l’administration des collectivités territoriales.

    Selon le classement établi d’après les concours en sortie d’école, on accède aux postes choisis. Ils sont extrêmement variés

    (ministère des affaires étrangères, directeur d’hôpital…)


    QUESTIONS :

        Débouchés du master Management interculturel ?

    Dans le marketing et le monde de l’entreprise essentiellement.

        En quoi consiste travail d’un conservateur ?

    Il faut être polyvalent : expositions, médiation auprès du public ; mais aussi gestion administrative, gestion économique, gestion des équipes,

    gestion des RH. Il faut dialoguer avec les supérieurs hiérarchiques. Des activités scientifiques sont aussi nécessaires.

        Quelle est la procédure de l’entrée à l’ISIT ?

    Par la convention c’est-à-dire grâce à un dossier rempli par professeurs. Ce sont les langues qui priment avant le classement (gratuit) ou bien par le test (payant).

        Même question pour la LAP

    Acceptation en LAP sur dossier comprenant les résultats antérieurs et une lettre de motivation.

    Remarque : la LAP est une petite structure (ambiance sympathique) : une cinquantaine d’étudiants /une centaine pour la prépa.

        Quelle différence avec l’ENA et le concours d’administration générale ?

    L’ENA est le concours de la haute administration par excellence. Tous les autres concours ouvrent sur des postes de catégorie A.

        Faire l’Ecole du Louvre en même temps que le master est-il conseillé pour l’INP ?

    C’est recommandé mais très prenant, cela laisse peu de temps pour d’autres activités.

        Quels sont les frais d’inscription ?

    - Pour la LAP, seuls les droits universitaires (environ 500 euros par an) et la sécurité étudiante sont à payer.

    - Pour le concours de l’INP, l’inscription est gratuite, les stagiaires rémunérés, et la sécurité sociale prise en charge par l’employeur.

    - A l’ISIT, le coût du test est de 160 euros, l’école autour de 6000 par an, mais on peut compter sur une rémunération au sortir de l’école de 30 000euros par an.

        Combien y a-t-il d’élèves par année à l’ISIT ?

    Cela varie selon les langues et les années. Cette année 65, l’année dernière 90.

        L’inscription au concours de l’INP se fait-elle en fonction de la spécialité ?

    Oui, en ce qui concerne les commentaires de documents, mais pour les dissertations, il y a 6 sujets au choix.

    Exemple de l’an passé : les enjeux économiques de l’esclavage de l’antiquité à l’abolition, l’érotisme et la mort... On peut se présenter seulement 5 fois.

        Quels sont les enseignements dans les masters de l’ISIT ?

    Traduction, informatique, linguistique, communication et publicité, droit (en français et anglais/espagnol/italien), langues.

 


Présentation des anciens élèves


    Kaline

    - Hypokhâgne à Chaptal puis sciences-po Paris

    - Master affaires publiques

    - Travaille en tant que correspondant pour un journal japonais à Paris à partir de 2007

    - Démissionne au bout d’un an et demi


    ● Sciences po : master affaires publiques

    Cours : Histoire, finances publiques, macro-économie, relation internationales, institutions

    → apprend par exemple à rédiger des notes de synthèse

    Qualités développées : Prise de parole en public, esprit de synthèse, organisation

    ● Aujourd’hui : Chargée de mission auprès du directeur général des services au conseil général de l’Oise.

    Département de l’Oise : 800 000 habitants.

    Le directeur général des services est placé sous le président du conseil général, qui dirige le conseil général élu avec l’assemblée générale.

    Domaines d’action du département : Education, sport, culture, aide sociale

    Mission : animation du territoire, il s’agit de s’assurer que l’information circule bien.


    Cécile

    - hypokhâgne et deux khâgnes à Chaptal

    - Master d’histoire et de lettres

    - CAPES de lettres modernes

    - un an de stage à Nice sans formation préalable


    ●Aujourd’hui : Professeur de lettres modernes en collège en Charente Maritime

    Qualités développées: prépare chaque cours avec plusieurs objectifs

    A la fois le concepteur et le communicant de sa stratégie de communication.

    Ressent une forte dimension créative dans ce qu’elle fait.

    Reste en contact avec la littérature, même au collège.

 

    Aurore

    - Khâgne histoire géo à Chaptal

    - école de commerce SKEMA : première année à Paris puis à Lille

    - Management

    - Apprentissage chez Schlumberger pendant un an dans les Ressources humaines


    ●Aujourd’hui : travaille dans les Ressources humaines chez Schlumberger : s’occupe de la « relocation » des employés.

    Gère les départs de France : aide à l’expatriation. Gestion du parc locatif (logements de fonction des expatriés)

    Qualités développées : S’avoir s’adapter rapidement, acquérir une grande capacité de travail, savoir travailler en équipe.

Site des CPGE du Lycée Chaptal

  • b-facebook
  • b-tbird
  • b-googleplus
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now