DISPOSITIFS

ACCUEIL

Père-Lachaise 2018

 

Couleur terne du ciel

La pierre de la stèle est grise

Et mon cœur est froid.

 

Quand des voix s'élèvent

Quelques bruits de pas résonnent

Tout reste silence.

 

Je retiens mon souffle.

Encore à peine j'inspire

Les corbeaux bavardent.

 

Quand la rose fane

Près d'un bouquet en plastique

Où donc est la vie ?

 

Une suite de lettres

Tout semble confus :

Noms de nombreux inconnus.

 

 

Des piétons sillonnent

Le couloir d’éternité

Élan paralysé.

 

L'absurde innocence

Des enfants face à la mort

Qui rient aux éclats.

 

La vie s'épanouit

Dans les racines des cyprès

Le long des caveaux.

 

Au champ du repos

Ici règne le silence

Une voiture passe.

 

Le doigt de l'hiver

Longtemps refroidit la chair

Mes mais sont figées.

 

 

- Laure Pitrel

Retour à l'accueil de Père-Lachaise 2018

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now